🍄 Champignons des villes + Manifeste pour un urbanisme circulaire

Janvier 2020

DĂ©jĂ  plus de 600 exemplaires commandĂ©s (😍🙏) du manifeste de l’urbanisme circulaire, ce petit livre qui doit donner envie de faire la ville autrement. Une belle surprise qui tĂ©moigne de l’importance d’une transition de la fabrique de la ville, il est donc temps de rĂ©server votre exemplaire !

Nous pourrons Ă©changer directement sur ce sujet :

D’ici lĂ , bonne lecture, et bonne annĂ©e circulaire bien sĂ»r !

— Sylvain Grisot

Champignons des villes

Je cherche des champignons. Non ce n’est pas une cueillette en sous-bois mais la rencontre de producteurs de shiitakes, un champignon japonais. Ils occupent temporairement une partie de l’ancienne halle aux fleurs du MIN de Nantes qui sert de camp de base Ă  toute sorte d'activitĂ©s de ce type. Un gardien taciturne m'indique vaguement la direction d'une petite porte. Je suis donc le couloir poussiĂ©reux avant de dĂ©boucher dans un grand hall que je reconnais pour l'avoir visitĂ© il y a bientĂŽt dix ans, Ă  une heure trĂšs matinale. Une modeste pancarte me confirme enfin que c'est lĂ  : "le champignon urbain".

→ Lire l’entretien

Manifeste pour un urbanisme circulaire

A force de grandir, la ville se disloque. Ce modÚle de développement urbain inefficace, fondé sur la consommation de toujours plus de sol pour bùtir la ville a un nom : l'étalement urbain. Un modÚle structuré autour de la mobilité automobile qui montre aujourd'hui ses limites : consommation de terres agricoles, pollutions, coûts prohibitifs... mais surtout forme d'une ville qui a oublié les vertus de la proximité et fragmentations sociales.

Il est temps de développer un modÚle alternatif par la mise en oeuvre d'un urbanisme circulaire. Inspiré des principes de l'économie circulaire appliqués aux sols urbains, ce concept pragmatique vise à concentrer les efforts de la fabrique de la ville sur l'intensification des usages, la transformation de l'existant et le recyclage des espaces déjà urbanisés.

Ce manifeste a été écrit pour donner aux citoyens, professionnels et élus qui font la ville l'envie d'engager concrÚtement la transition vers un urbanisme circulaire.

Précommander le manifeste

La ville et son métabolisme

Difficile de se représenter l'ensemble des flux qui entrent et sortent de la ville, mais il est pourtant essentiel de comprendre ce fonctionnement pour en réduire réellement les impacts. Entretien avec Jean-Baptiste Bahers, chercheur au CNRS, qui travaille actuellement sur le métabolisme urbain face aux injonctions de l'économie circulaire.

→ Lire l’entretien


A ne pas manquer


✉ Newsletter. Si vous n'ĂȘtes pas encore abonnĂ©s on vous donne l'occasion de vous rattraper : la newsletter de pop-up urbain s'impose Ă  quiconque fait mine de s'intĂ©resser aux enjeux urbains. Une approche un peu dĂ©calĂ©e disons. (pop-up urbain)

🔊 Podcast. Ca fait du bien de parler d’architecture sans avoir le regard brouillĂ© par des images trop travaillĂ©es. Ecoutez d’abord l’entretien avec Philippe Prost qui est assez savoureux, avant d’écouter les autres. Le contraste des approches est saisissant, et dit quelque chose d’une transition en cours dans le monde de l’architecture. (tema.archi)

🎉Bonne annĂ©e ! C’est enfin 2020, mais si vous ne voulez pas prendre un coup de vieux, Ă©vitez de lire ce post de “Wait but why”. Et sinon profitez-en pour lire tout le reste de ce blog passionnant. (wait but why)

⏩ Action. (Presque) tout est dĂ©jĂ  lĂ , rien n’est Ă  inventer, mais tout reste Ă  faire. Ce n’est pas que le parti-pris de notre manifeste :

đŸ›ïž Boutiques. Les commerces ont besoin de parking pour vivre, c’est une Ă©vidence : “no parking, no business” ! Mais en fait
 non. Mathieu Chassignet dĂ©monte un dogme Ă  coup de chiffres Ă©tayĂ©s. Fin du dĂ©bat. (le blog de Mathieu Chassignet)

🚙 Voiture. On n’a pas besoin de voiture volante ou du pickup Ă©lectrique d’Elon, mais de pouvoir vivre dans des villes permettant de marcher et de faire du vĂ©lo (the conversation) :

"What we really need is better land-use planning to reduce the need for more transport. Because ultimately, the most “sustainable” travel option is to have less travel overall."

🌆 Urbanisme. Comment inventer un urbanisme qui ne fasse pas fuir ses habitants ? C’est la (bonne) question que pose GrĂ©goire Allix dans sa chronique. Peut-ĂȘtre en ne tentant pas de la finir
 (Le Monde)

🍄 Champignons (bis). Si à Nantes on transforme une halle de l’ancien MIN en champignonniùre, ça marche aussi avec des bunkers. (Demain la ville)


dixit.net est une agence de conseil et d'innovation urbaine. Tous les mois nous dĂ©cryptons les grands enjeux de la ville de demain dans notre newsletter.

TransfĂ©rez cette newsletter Ă  vos contacts, ils pourront s’y inscrire ici. Suivez-nous aussi sur Twitter, Linkedin et Facebook.