🔬 Recherche ou action ?

La newsletter de dixit.net #43

On entend parler de relance, mais le cƓur n’y est pas. AĂ©ronautique, automobile, tourisme
 les pouvoirs publics mobilisent des milliards pour boucher les trous dans la coque, mais personne ne croit vraiment Ă  un retour Ă  la situation d’avant. Tout ça prend l’eau. La pandĂ©mie a provoquĂ© et/ou accĂ©lĂ©rĂ© la crise de secteurs clefs de l’économie, qui repoussaient Ă  plus tard les changements structurels pourtant nĂ©cessaires pour ĂȘtre Ă  la hauteur des enjeux du siĂšcle.

À coup de tribunes endiablĂ©es, la fabrique de la ville feint quant Ă  elle de se rĂ©inventer, mais espĂšre secrĂštement que tout cela ne sera qu’une parenthĂšse. Mais non. Le XXe siĂšcle a mis du temps Ă  s’éteindre mais s’achĂšve brutalement sous nos yeux, et nous aussi, acteurs de la ville, devrons transformer nos pratiques. Mais pour aller vers oĂč ? Nous avons aujourd’hui moins besoin d’oracles tĂ©lĂ©visĂ©s que d’analyses avisĂ©es, or quoi de mieux que la recherche pour comprendre le rĂ©el et prĂ©parer le passage Ă  l’action ? 

Le problĂšme de la recherche est moins le taux d’islamo-gauchistes dans ses rangs que sa difficultĂ© Ă  assumer ce rĂŽle exigeant de guide. Exigeant car il nĂ©cessite des formes de transgressions de sa pratique qui sont loin d’ĂȘtre nĂ©gligeables. La premiĂšre est d’accepter d’observer le rĂ©el tout en Ă©tant acteur de sa transformation. La seconde est de faire l’effort d’ĂȘtre lu et Ă©coutĂ© en assumant des dĂ©marches de vulgarisation. Il n’y a rien d’évident Ă  tout cela, mais Ă  l’heure oĂč l’on peut affirmer sans ĂȘtre contredit que la terre est plate (si c’est en moins de 280 caractĂšres), et oĂč l’horizon est brouillĂ©, nous avons plus que jamais besoin de la boussole de la science. Nous assumons pour notre part une dĂ©marche d’action-recherche, fondĂ©e sur la pratique, mais sans renoncer Ă  l’analyse. Nous assumons aussi l’idĂ©e d’écrire pour ĂȘtre lus (le Manifeste part d’ailleurs en rĂ©impression ;) sans doute parce que nous aussi nous nous endormons sur certains bouquins abscons


D’autres sont allĂ©s beaucoup plus loin que nous dans cette dĂ©marche. Cette semaine Aristide Athanassiadis partage avec nous l’aventure de la chaire Économie circulaire et MĂ©tabolisme urbain de l'UniversitĂ© Libre de Bruxelles. Trois annĂ©es de travail avec Stephan Kampelmann, Ă  arpenter le terrain bruxellois et Ă  porter la voix de modĂšles frugaux de dĂ©veloppement, dans une pratique de recherche engagĂ©e dont nous avons plus que jamais besoin. Bonne route Ă  eux.

— Sylvain

PS : « Zéro artificialisation nette », « sobriété fonciÚre », de quoi parle-t-on ? Nous testons des formats de formation pour le CNFPT. Répondez à ce (court) questionnaire ouvert à tous les professionnels de la ville :

RĂ©pondre au questionnaire

Entretien · Recherche ou action ?

Entretien avec Aristide Athanassiadis, chercheur sur les questions de mĂ©tabolisme urbain. Nous avons Ă©voquĂ© son travail au sein de la chaire Économie Circulaire et MĂ©tabolisme Urbain de l'UniversitĂ© Libre de Bruxelles, mais aussi plus largement le rĂŽle de la recherche dans les transitions urbaines.

Lire ou Ă©couter l'entretien

Petit rappel : Tous nos entretiens peuvent ĂȘtre Ă©coutĂ©s en format podcast, abonnez-vous !


Ouverture · Lire, écouter, rencontrer, voir...

📅 Agenda.

  • Le jeudi 15 avril, Ă  12h30, intervention de Sylvain sur l'urbanisme circulaire, le temps d'un dĂ©jeuner. (Leonard)

  • Du 12 au 16 avril, c'est la semaine internationale de la "StratĂ©gie NeutralitĂ© Carbone dans l'immobilier et le bĂątiment Ă  travers le monde Ă  horizon 2050" en format webinaire bien sĂ»r. (Plus d'infos)

  • Retrouvez en replay le Forum des Projets Urbains, diffusĂ© en live le 9 avril, auquel Sylvain a participĂ©. (Regardez la vidĂ©o)

đŸŽ™ïž Podcast. On vous a dĂ©jĂ  parlĂ© de ce podcast, mais voici encore un Ă©change trĂšs riche entre le chercheur en mĂ©tabolisme urbain Aristide Athanassiadis et Sylvain autour de l’urbanisme circulaire. (Podcast Circular Metabolism)

đŸ€š Philo. Assemblage de rĂ©flexions dans ce nouvel article des amis de Vraiment Vraiment pour comprendre comment la pensĂ©e de Bruno Latour permet de repenser l'action publique et la pratique opĂ©rationnelle du faire la ville et les territoires. Cela fait bien travailler les neurones, mais on a toujours envie d'en savoir plus. (Autrement Autrement)

📖 Morandi Ă  GĂȘnes. Autopsie d’un pont, par Cyrille Simonnet. Ce livre n’est pas le post mortem de cet ouvrage d’art qui s’est effondrĂ© le 14 aoĂ»t 2018 Ă  GĂȘnes, faisant une quarantaine de morts. Ce pont autoroutier est le fil conducteur d’un ouvrage beaucoup plus complet, dĂ©diĂ© Ă  l’approche singuliĂšre d’un homme qui - comme ses ouvrages - crĂ©e un lien entre les disciplines :

« Je suis devenu convaincu que la distinction entre ingĂ©nierie et architecture a toujours Ă©tĂ© absolument artificielle. Je n’ai jamais pu concevoir que les deux aspects du problĂšme soient sĂ©parĂ©s et je ne peux pas imaginer comment une rĂ©alisation parfaitement rĂ©ussie peut ĂȘtre obtenue sans un processus unique. »

Un livre parfois un peu technique, mais qui fait prendre conscience de l’importance du caractĂšre systĂ©mique de ces ouvrages d’art, qui transforment les paysages et les territoires. (Éditions ParenthĂšses)

📈 Economie. Il paraĂźt compliquĂ© de rĂ©aliser la transition Ă©cologique sans parler d'Ă©conomie et de finance, notamment si on veut Ă©viter la catastrophe sociale... Magali Talandier et Pierre Vetlz sont revenus sur cet enjeux important dans cette confĂ©rence de novembre 2020 "L'Ă©cologie est affaire d'Ă©conomie", portĂ©e par le Club Ville AmĂ©nagement. (Voir la confĂ©rence)

🔁 Replay hebdo. Cette semaine, on vous propose de (re)lire le Grand Apaisement, dans la sĂ©rie des rĂ©cits "futurs positifs". N'hĂ©sitez pas Ă  donner votre avis sur le rĂ©cit ! (RedĂ©couvrir)

Bonne semaine et Ă  mercredi !